ARCHIVES

  • Le légendaire 18e édition

    18 ans. Le Légendaire a atteint sa majorité. 1 + 8 = 9, et selon la numérologie, c’est le chiffre du renouveau, de la renaissance, de la métamorphose. Grâce au soutien de ses fidèles partenaires, à leur confiance renouvelée et renforcée, le festival prend son envol et se pare d’un nouvel événement : les Rencontres du Légendaire au château de Maintenon, le week-end des 28 et 29 octobre avec le salon du livre « Patrimoine & Imaginaire ». Le parrain de l’évènement sera Henri Gougaud, artisan majeur du Renouveau du Conte, et l’invité d’honneur, Alejandro Jodorowsky, auteur de films et de BD cultes, qui, dans son nouveau cycle les chevaliers d’Héliopolis, s’appuie sur une célèbre légende de l’histoire de France qu’il réinvente avec son imagination flamboyante. Une trentaine d’auteurs et d’illustrateurs, autant de conteurs, de musiciens et de plasticiens, proposeront des dédicaces, spectacles, conférences, tables rondes, visites contées, atelier,
    expositions et installations artistiques. Un temps fort emblématique à la veille de Samhain, alias Halloween, le Nouvel An celtique, où s’ouvrent les Portes de l’Autre Monde qui permettent de communiquer avec l’Invisible. C’est l’entrée dans les longues nuits d’hiver propices aux veillées, aux méditations, aux confidences, à l’imagination, à la convivialité, à la magie des mots pour éclairer l’obscurité et conjurer la froidure… En attendant le retour de l’astre royal et le mythique Arthur en dormition dans les brumes d’Avallon qui porte le nom celte de l’ours si cher à Michel Pastoureau. L’éminent spécialiste de la symbolique viendra justement faire une conférence magistrale pour nous rappeler que l’ours brun fut longtemps considéré en Europe comme le souverain des animaux, qu’il a fait l’objet d’un culte plusieurs fois millénaire, laissant des traces profondes dans l’imaginaire jusqu’au coeur du Moyen âge chrétien.
    C’est le temps des contes que nous célébrerons aussi pendant six semaines dans tout le département avec la thématique “Ombre & Lumière” comme si pour sortir de l’obscurité, il fallait se remémorer les antiques histoires, renouer avec ses racines pour mieux se ressourcer, se renouveler. Tout comme la légende est indispensable pour lire une carte, pour s’orienter, il est nécessaire de connaître le récit qu’illustre une oeuvre d’art et de suivre les empreintes héroïques de ceux qui nous ont précédé dans la quête de lumière, de sens, de la Toison d’Or, du Graal. Les archétypes et les figures mythiques sont constamment recyclés à travers les siècles jusqu’à Star Wars où George Lucas s’inspire des travaux du célèbre mythologue Joseph Campbell en les remettant au goût du jour. La relation essentielle entre Patrimoine & Imaginaire est un enjeu crucial pour l’accès à la Culture et le partage de valeurs communes.

    plus d’info

     

    Rncap
  • La rentrée des Contes

    Journée professionnelle, lundi 2 octobre 2017 de 9h à 21h à la Cité du Livre d’Aix-en-Provence
    Amphithéâtre de la Verrière

    Le Conte nous vient du fond des âges, c’est un « art premier » du spectacle. Pourtant, en tant que discipline artistique, il est méconnu, assimilé à une animation destinée aux enfants voire aux versions édulcorées de Walt Disney.
    C’est au contraire un art de la narration qui s’adresse à tous (les contes merveilleux se racontaient dans les veillées entre adultes) et peut trouver son public dans de nombreuses circonstances de par sa souplesse de mise en œuvre, depuis une chambre d’hôpital jusqu’à la scène d’un grand théâtre en passant par la place d’un village ou un sous-bois…
    Centrée sur le conte et ses spécificités depuis plus de 20 ans, La Baleine qui dit « Vagues », centre ressource conte régional, vous invite à une journée dédiée, à la rencontre d’acteurs qui participent du renouveau du conte.

    Accueil à partir de 9h

    9h30 Conférence « Comment rendre conte » par Christian Marie PONS
    Le propos passionnant de ce chercheur québécois est de dresser l’inventaire des différents éléments qui concourent à la mise en œuvre du conte et d’établir une forme de carte de la nature du conte et de l’exercice de son art, à l’intention autant des conteurs et de ceux qui se préparent à le devenir qu’à ceux qui écoutent le conte et sont amenés à en parler, voire à l’évaluer.
    11h Echange avec la salle

    14h Temps contés et parcours artistiques
    Installés à différents endroits du territoire régional, Muriel REVOLLON (06), Kala NEZA (84), Julien LABOUCHE (13) et Philippe ALLARI (05) partagent leurs itinéraires et partis pris de conteurs.

    18h Apéritif dînatoire

    19h30 Spectacle « Femmes du monde » par Pétronella VAN DIJK
    Des contes traditionnels qui mettent en relief les forces et les faiblesses de femmes au destin singulier. Une voix francophone de femme d’aujourd’hui.

     

     

    Accès libre sur inscription labaleinequiditvagues@wanadoo.fr
    Renseignements 06 95 42 84 05

    Une journée en partenariat avec la Ville d’Aix-en-Provence, l’ARL, l’ARCADE et le RNCAP

    Rncap
  • Venez conter debout! Mobilisation pour le CLIO

    Rendez-vous le 13 septembre 2017 de 10h à 17h sur les colonnes de Buren à Paris.

    (suite…)

    Rncap
  • Le conte aux jeux de la francophonie !

    Arts, sports et langue française

    Organisés tous les quatre ans, dans l’année post-olympique, les Jeux de la Francophonie invitent, sous la bannière de l’amitié, la jeunesse de l’espace francophone à se rencontrer au travers d’épreuves sportives et de concours culturels.

    Le français, langue commune des pays engagés, favorise le dialogue entre les participants et avec le public. Langue olympique, il se met au service des deux langages universels, le sport et la culture, pour affermir les liens créés par les rencontres.

    Des Jeux organisés en alternance dans un pays du Sud et un pays du Nord

    Les Jeux de la Francophonie ont la particularité d’être accueillis au moins une fois sur deux dans un pays en développement, permettant ainsi de le mettre en valeur et de lui donner l’occasion d’organiser un évènement d’envergure alors que la quasi-  totalité des compétitions internationales se déroulent dans des pays du Nord ou « développés ».

    Une formidable vitrine pour l’art et le sport francophones

    Synonymes de rencontre, d’ouverture et d’échanges à d’autres cultures, d’autres passions, les Jeux de la Francophonie associent disciplines sportives et culturelles.
    Le choix de ces disciplines est fondé sur le respect de la parité hommes-femmes et de l’équité des chances entre les participants des différents pays francophones.

    Au niveau culturel, les Jeux représentent l’opportunité pour de jeunes artistes de faire valoir leur travail, l’objectif étant d’inciter les professionnels du monde des arts à venir aux Jeux pour rencontrer ces talents.

    L’édition 2017 à Abidjan – Côte d’Ivoire

    Cette année, c’est la talentueuse Najoua Darwiche qui représentera la France dans la catégorie conte. Souhaitons lui bonne chance !

    Rncap
  • LE CLIO EN DANGER !

    Le RNCAP soutien aujourd’hui le Clio qui est menacé de fermeture si les institutions ne révisent pas leur déscision.

    Le CLIO, dont l’activité est reconnue par tous est un acteur historique du conte et des arts de la parole. Il contribue au rayonnement de ces arts et aujourd’hui mène encore un travail considérable auprès des scolaires, des publics du Vendômois en milieu rural comme en milieu urbain.

    Les arts de la Parole sont une discipline artistique en manque de visibilité et en voie de structuration, le CLIO est un acteur majeur connu et reconnu qui favorise le rayonnement de cette discipline à l’échelle nationale et internationale.

    Acteur historique du Conte en France, le RNCAP s’indigne de ces décisions qui auront de lourdes et graves répercussions sur le Conte en France.

    Le 14 Juillet, Le RNCAP a tenu à marquer son soutien publiquement lors de sa rencontre au village du OFF

    Alors, n’attendez plus, signez la pétition  !

    RNCAP – Lettre de soutien au CLIO

    Rncap
  • Les conteurs du coin…

    Bonjour à tous,

    Voici une initiative qui mérite d’être relayée pour donner plus de visibilité à la discipline des arts du récit !

    Les conteurs du coin est un nouveau site, accessible aux artistes des arts de la parole pour leur permettre de mettre en valeur leur travail  !

    Voici leur présentation :

    Le conte est un art accessible à tous, riche d’un foisonnement de propositions.
    Mais il est injustement méconnu.

    Pour rendre plus visibles les artistes sur leur territoire, nous avons imaginé « Les Conteurs du Coin », un outil au service du conte et des conteurs.

    Si vous souhaitez accueillir un spectacle, vous trouverez -en quelques clics- les coordonnées des conteurs proches de chez vous.
    Si vous êtes conteur ou conteuse, vous montrerez aux organisateurs le chemin qui mène jusqu’à vous.

    « Les Conteurs du Coin » appartient à ceux qui s’en servent. Partagez-le, faites-le grandir, il est à vous !

    https://www.lesconteursducoin.fr/

    Rncap
  • KOM-PANIS – ÉCOLE NOMADE DU CONTE ET DE LA LITTÉRATURE ORALE

    Le RNCAP est heureux de vous présenter une nouvelle initiative !

    KOM-PANIS – ÉCOLE NOMADE DU CONTE ET DE LA LITTÉRATURE ORALE

    « Les mots ont le pouvoir d’illuminer la noirceur »
    Samuel BECKET

    Fruit d’intenses réflexions, individuelles et collectives, ainsi que d’une lente maturation, Kom Panis vous propose un programme de formation au Conte et à la Littérature Orale, original, fondé sur un référentiel de formation inédit et porté par une pédagogie innovante impliquant activement les apprentis.

    Un référentiel inédit :

    • des contenus essentiels et indispensables à la pratique du Conte
    • une diversité des enseignements, à la fois philosophiques, scientifiques et artistiques

    Une pédagogie innovante :

    • dont le concept emprunte au compagnonnage
    • dont le programme intègre un tour de l’hexagone en alternance avec des replis sur la
      Maison Mère
    • imprégnée d’humanisme, de fraternité, d’ouverture et d’attention à l’autre

    Kom Panis, c’est aussi une philosophie, un esprit, une âme :

    • Kom : préfixe issu de l’indo- européen qui signifie avec, à coté
    • Panis : du latin, désigne le pain

    Plus tard sont venus « cum panis », « cumpainz », « companio » puis compagnon et voila qu’apparaît Kom Panis, de l’association et du mélange d’une vieille racine indo-européenne et d’un mot latin.

    Vous l’aurez compris, à Kom Panis, le brassage sera de mise ainsi que le partage du pain, au sens propre et au sens figuré de nourriture de l’esprit, avec l’autre, notre semblable.
    L’éthique Kom Panis est là, apprentis et maîtres marcheront côte à côte et partageront la même nourriture.

    http://kom-panis.fr

    Rncap
  • RENCONTRE PROFESSIONNELLE – FESTIVAL D’AVIGNON 2017

    Le 14 juillet, le RNCAP et l’APAC organisent

    une journée de réflexion 

    en Avignon dans l’espace Agora du Village Off.

    11h-13h  

    QUE SERAIT UNE VIE SANS HISTOIRES ? # 3

     » Le conte, un art premier de la scène « 

    Avec ou sans mise en scène, lumières, musiques, costumes… la spécificité de la forme « conte » en tant que discipline artistique est d’être basée sur la narration, le discours, la parole : « Au début était le verbe… ».  A ce titre, le conte fait parfois figure d’ « arte povera ». D’emblée, sa forme peut sembler trop limitée pour investir un plateau, pour intéresser un public adulte exigeant. C’est faire peu de cas de ses origines, des aèdes, griots ou troubadours qui tiennent en haleine les cours de notables par le souffle de leur histoire. Les conteurs modernes ont essaimé hors du cercle familial, au-delà du seul jeune public (auquel ils n’ont jamais été spécifiquement destinés). Ils ont investi tous types de lieux, tous types de public, tous types de répertoire et, à l’instar des marionnettes ou du cirque, le conte et les arts du récit présentent aujourd’hui des possibilités nouvelles d’étoffer une offre culturelle ou une programmation. Une rencontre organisée par le  RNCAP.

    Intervenants :
    Alexandra Bic (directrice du Théâtre des Sources, Fontenay-aux-roses)
    Abbi Patrix (conteur, directeur artistique de la Compagnie du Cercle)

     

    15h-17h 

    LE CONTE, REFLET DES INÉGALITÉS OU OUTIL D’ÉMANCIPATION ?

    Les conteuses et conteurs de l’APAC (Association Professionnelle des Artistes Conteurs) proposent d’interroger leurs répertoires, et les réalités concernant les inégalités femme/homme … Cette rencontre propose de mettre en lumière les interactions entre ces deux dimensions : Comment les stéréotypes au cœur des contes traditionnels et des récits contemporains influent sur les  » rôles  » dévolus aux unes et aux autres ? Comment ce que l’on est, ce que l’on vit et ce que l’on désire éclaire, voire même détermine ce que l’on transmet au public … En présence de professionnels du conte mais aussi d’artistes œuvrant dans d’autres  disciplines, avec la participation d’Eléna Suzat, experte des questions d’égalité femmes-hommes, qui a travaillé auprès de la ministre des familles de l’enfance et des droits des femmes, et Aurore Evain, metteuse en scène, autrice et historienne du matrimoine. Une rencontre organisée par l’APAC.

    Une collation nous rafraichira entre les 2 rendez-vous.

    BONUS

    Le 13 juillet, le RNCAP participera aussi à la rencontre organisée par l’UFISC :

    DIVERSITÉ ET DROITS CULTURELS à la maison professionnelle du spectacle vivant. 16h30-18h – salle de commission 1er étage – ISTS, 20, rue du Portail Boquier.
     » Intimement liés à la diversité culturelle, les droits culturels sont aujourd’hui affirmés dans la loi. La construction des modes de vie et de la représentation symbolique du monde est un enjeu à réfléchir en commun. La participation à la vie culturelle de tous et l’émancipation des personnes sont nos objectifs démocratiques : comment les prendre en main ? Comment les inscrire dans les politiques publiques ?  » Animée par l’UFISC et ses organisations membres.

     

    On vous attend nombreux !

    Rncap
  • Au bout du conte, résidence de création

    Portée par Nittachowa, l’initiative « Au Bout du Conte » a vu le jour en 2015, suite à un appel à projet lancé par la DGCA, relayé en région par la DRAC Grand Est. « Au Bout du Conte » est un dispositif nouveau et original, une invention, un outil, une exploration.
    Il s’agit d’un tremplin interrégional, une scène offerte dont l’objet est :
    – le repérage d’artistes, émergents, jeunes, nouveaux ou talents confirmés
    – l’accompagnement ou la consolidation de parcours professionnels
    – l’aide à la création, à la production et à la diffusion
    Au Bout du Conte » s’adresse exclusivement aux artistes et Cies d’expression française, de la Ré-gion Grand Est (Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine) ainsi que de Belgique.

    Plus d’info

    Rncap
  • L’AGORA DES CONTOIRS – 13 & 14 AVRIL 2017

    L’Agora des Contoirs 2017 se déroulera les 13 & 14 avril 2017 au Château de Comper en Brocéliande à Concoret.

    Nous avons la chance d’être accueillis cette année par le Centre de l’Imaginaire Arthurien à l’occasion du lancement de la première édition de « Badlagoule »

    Le RNCAP vous invite à partager ce temps fort pour vous présenter les actions du réseau, construire ensemble son avenir et partager sur nos pratiques et métiers pour travailler à la valorisation du Conte et des Arts de la parole.

    Venez nous retrouvez pour un temps convivial et répondre ensemble aux défis de demain !

    À vos agendas !

    Le 14 avril sera l’assemblée générale du RNCAP.

    Et Badlagoule alors ? Nous direz-vous ! C’est quoi ?

    Le programme est ci-dessous mais le mieux,

    c’est encore de venir !

    Rncap

Style Switcher

Layout options
Header options
Accent Color Examples
Background Examples (boxed-only)
View all options →