ARCHIVES

  • Network Presentation 2016

    Présentation du réseau lors de la conférence de FEST le 2 juin 2016 (en anglais)

    English network presentation, presented at FEST Conference on the 2nd of June 2016.

    NETWORK PRESENTATION 2016

  • Appel à projets « Langues et numérique 2016

    La mission des langues et du numérique de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France lance un appel à projets intitulé « Langues et numérique 2016 », destiné à accompagner les projets innovants et/ou technologiques autour de la langue française, des langues régionales de France (incluant la langue des signes par exemple) ou de la diversité linguistique.

    Imaginons ensemble les outils et les applications de demain pour la diffusion du français et des langues régionales, le développement et la préservation de notre patrimoine linguistique ! Toutes les informations relatives à l’appel à projets sont disponibles sur notre site internet :

    http://www.culturecommunication.gouv.fr/Politiques-ministerielles/Langue-francaise-et-langues-de-France/Actualites/Appel-a-projets-Langues-et-numerique-2016

    Attention : les dossiers doivent nous parvenir par voie électronique au plus tard le 1er mai 2016.

    Pour toute question, merci de nous contacter par message électronique à l’adresse paola.luna@culture.gouv.fr

  • Communiqué de l’UFISC

    Communiqué de l’UFISC contre l’avant-projet de loi portant réforme du droit du travail,
    dite Loi Travail

    L’UFISC affirme, en particulier dans son manifeste « Pour une autre économie de l’art et de la culture » (2007), la nécessité d’inventer une nouvelle relation au travail et met en avant les principes coopératifs et démocratiques de l’économie sociale et solidaire.

    L’UFISC ne conteste pas la nécessité de faire évoluer le droit du travail afin de l’adapter aux grandes évolutions de notre temps. Mais des aménagements légaux comme réglementaires ou jurisprudentiels doivent participer d’un progrès social et démocratique et non de la régression ou de la remise en cause de l’expression des droits fondamentaux des personnes, en particulier dans leur condition de salariés.

    L’avant-projet de loi du gouvernement qui vise à transformer le code du travail participe d’une incompréhensible remise en cause de ce qui anime originellement la construction du droit social. Ce qui le rend inacceptable.

    Les nombreux glissements sémantiques et jeux d’exception précarisent comme jamais auparavant le monde du travail. L’argument affiché par le gouvernement de la création d’emplois en flexibilisant ceux-ci, voire en facilitant le licenciement, est plus que contestable dans la réalité économique que nous connaissons, de concentration, de délocalisation et de maximisation des profits. Nous contestons notamment les différentes dispositions qui concernent le contournement des droits fondamentaux en cas de « difficulté économique de l’entreprise », le fractionnement et l’augmentation de durée « normale » du temps de travail d’autant plus pour les mineurs, comme le plafonnement des indemnités pour licenciement abusif… Si les évolutions du code du travail sont nécessaires à l’adaptation aux profondes mutations de notre société, la fragilisation des emplois et des conditions de travail sont fondamentalement incompatibles avec un horizon de progrès.

    Parce que nous sommes attachés aux droits humains, à l’intégrité et à la dignité des salariés de nos structures, nous condamnons cette loi déséquilibrée qui participe d’enjeux politiques et d’intérêts économiques contraires à la démocratie et au progrès social.

    C’est pourquoi l’UFISC travaillera à des contre-propositions avec ses membres et partenaires et invite ses organisations membres à rejoindre la mobilisation du 9 mars et à soutenir les initiatives qui visent au retrait et à la réécriture de cet avant-projet de loi gouvernemental.

    Télécharger le communiqué ICI
  • Interview Nicolas Mezzalira

    Nicolas MEZZALIRA, Directeur du Centre de l’imaginaire Arthurien, au château de Comper, en forêt de Brocéliande est intervenu sur cette émission France Inter.

     

    Ecoutez l’interview ICI

    Liens vers le site et page Facebook du Centre de l’imaginaire Arthurien.

    http://centre-arthurien-broceliande.com/

    https://fr-fr.facebook.com/Centrearthurien

     

     

  • Marie-France Marbach, membre du RNCAP est intervenue sur France Inter

    Marie-France Marbach, conteuse, créatrice et directrice artistique du Festival Contes Givrés est membre du réseau et du conseil d’administration. Elle est intervenue sur France Inter dans cette émission.

    Ecoutez l’interview ICI

    Créé en 1998 par Georges Jourdain et Marie-France Marbach, le festival Contes Givrés réunit aujourd’hui plus de 10000 visiteurs dans toute la Bourgogne.

    « En automne, pendant cinq semaines, de villes en villages, de la salle des fêtes à la scène nationale, de la bibliothèque à la boite de nuit, le festival Contes Givrés ouvre des éclaircies sur le monde et partage des moments de découverte. »

    Association ANTIPODES

  • Chloé Gabrielli, membre du RNCAP sur France Inter

    Chloé Gabrielli de l’AMAC est membre du réseau et du conseil d’administration. France Inter parle de son projet dans cette émission.

    Ecoutez l’émission ICI

    Paroles en Festival
    du 26 mai au 16 juin 2015
    www.amac-parole.com

Style Switcher

Layout options
  • Boxed Layout
  • Full Width Layout
Header options
Accent Color Examples
Background Examples (boxed-only)
  • detailed
  • pixels
  • diagonal-noise
  • swoosh_bw
  • swoosh_colour
  • beach
  • sundown
View all options →