Projets Culture – Justice en Occitanie 2021

La Drac Occitanie, la DISP et la DIRPJJ renouvellent, en 2021, l’appel à projets en faveur de l’émergence et du développement de politiques culturelles au sein des établissements pénitentiaires et des services de la protection judiciaire de la région.
Cet appel s’inscrit dans le cadre d’une convention entre les ministères de la Justice et de la Culture.

Le ministère de la Culture et celui de la Justice conduisent depuis plus de vingt ans une politique commune en direction des publics placés sous main de justice, publics mineurs et majeurs, personnes détenues ou suivies en milieu ouvert. Le partenariat entre ces ministères est formalisé par deux protocoles fondateurs respectivement de 1986 et 1990.

Celui de 2009 réaffirme que “l’accès à la culture est un droit pour toutes les personnes placées sous main de justice au même titre que l’accès à l’éducation et à la santé. La culture est un vecteur de revalorisation personnelle, et d’insertion scolaire, professionnelle et sociale. Elle peut être aussi considérée comme contribuant à la prévention de la récidive”.

La direction régionale des affaires culturelles Occitanie (Drac), la direction inter-régionale des services pénitentiaires (DISP) et ses services d’insertion et de probation (SPIP) ainsi que la direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) et ses directions territoriales s’associent pour soutenir, dans les établissements pénitentiaires et les services de la protection judiciaire, un programme d’actions culturelles en liaison avec les collectivités territoriales et les organismes qui souhaiteraient s’associer au projet.

Elles prennent en compte la diversité des secteurs d’expression et des modes d’interventions tels que : le livre et la lecture, le théâtre, les arts du cirque, la musique et la danse, les arts plastiques, le cinéma, l’audiovisuel, le multimédia et le patrimoine.

Un plan de développement des bibliothèques et de la lecture est mis en œuvre ainsi que des actions culturelles et artistiques en direction des publics relevant du ministère de la Justice dans le cadre des politiques d’insertion et d’éducation. Ce plan favorise l’accès aux pratiques culturelles et artistiques et doit contribuer à la lutte contre l’illettrisme par l’appropriation et la réappropriation de la culture. L’évaluation des actions culturelles et des pratiques artistiques réalisées ces dernières années confirme leur capacité à susciter l’expression des personnes.

Ce partenariat se situe dans le contexte du grand projet national pour l’éducation artistique et culturelle. Ainsi, considérant que l’éducation artistique et culturelle, placée dans un principe de continuité des politiques publiques menées en lien par l’État et les collectivités territoriales, participe à la réussite personnelle des individus et notamment des jeunes. Elle contribue à :

la construction de la personnalité et à l’acquisition des savoirs et compétences nécessaires à la vie en société,
la créativité, la capacité d’Initiative et l’esprit d’entreprise,
la réduction des inégalités et permet la construction de l’Identité culturelle de chacun dans l’ouverture aux cultures des autres.
Un cahier des charges, une fiche projet et une fiche bilan à télécharger sur cette page, précisent les modes opératoires et les modalités de travail.

Chaque année les dossiers seront adressés pour l’administration pénitentiaire à l’attention du DPIPPR et de la DIRPJJ. Les projets seront ensuite examinés en commission.

Pour l’année 2021, la date limite pour l’envoi des dossiers est fixée au 11 janvier.

Site web :
https://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Occitanie/Action-culturelle-et-territoriale/Culture-et-justice