Pourquoi le RNCAP?

Fortement enracinés sur les territoires ruraux et urbains, le conte et les arts de la parole sont les piliers d’une politique culturelle qui agit au plus près des publics et des habitants en s’inscrivant dans l’espace public. 

Arts du spectacle en plein questionnement, le conte et les arts de la parole sont portés au plus près des territoires par des structures très diverses, publiques et associatives, qui créent et diffusent, qui organisent des saisons ou des festivals, qui interviennent en actions culturelles dans tous les milieux et cadres sociaux.

C’est une grande richesse pour les territoires qui pensent “droits culturels” et “démocratie culturelle”.

Le conte et les arts de la parole, par la diversité des pratiques et des acteurs, depuis les festivals jusqu’à la programmation occasionnelle, depuis l’accompagnement des pratiques en amateur jusqu’à l’éducation artistique, depuis le collectage jusqu’à la création contemporaine, constituent le socle d’une culture qui fédère, rassemble, réunit, mobilise et interroge avec acuité le monde d’aujourd’hui.

Le Réseau National du Conte et des Arts de la Parole a l’ambition de fédérer et de valoriser la diversité des pratiques en lien avec l’Association Professionnelle des Artistes Conteurs et Conteuses et d’autres partenaires par des rencontres, des temps de formations et d’être un espace-ressources pour les acteurs de cette discipline.

Le Réseau National du Conte et des Arts de la Parole a l’ambition d’être résolument aux côtés de ses adhérents et de toutes les structures œuvrant pour le Conte. Cette volonté s’exprime plus que jamais en cette période critique pour bon nombre d’artistes et de structures.

Le Réseau National du Conte et des Arts de la Parole a l’ambition de se faire le porte-voix de l’ensemble des acteurs – actrices de cette discipline auprès des pouvoirs publics et de faire entendre leur parole.

Le Réseau National du Conte et des Arts de la Parole a l’ambition de ‘mettre en réseau’ et d’impulser la préparation de 1001 jours à conter.

Pourquoi adhérer?

Soutenir le Réseau National du Conte et des Arts de la Parole c’est :

> Prendre légitimement en considération dans les politiques publiques culturelles le Conte et les Arts de la Parole, 

> Lui permettre de faire réseau et d’agir collectivement,

> Lui donner la possibilité de finaliser l’annuaire du conte en France et de valoriser ainsi la diversité des pratiques et des acteurs,

> Favoriser l’accompagnement des pratiques professionnelles de la création à la diffusion, du collectage à la création contemporaine, du compagnonnage avec les pratiques en amateur à l’éducation artistique,

> Avoir un impact sur tous les acteurs du conte, et contribuer à ce qu’ils puissent être collectivement des tisseurs de paroles et d’émotions, des passeurs d’histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

présentation du rncap

Le Réseau National du Conte et des Arts de la Parole (RNCAP) a été créé en 2007.

Ses membres sont des structures œuvrant dans le monde du conte et des arts de la parole : lieux, festivals… Leurs profils sont divers : associations, bibliothèques et médiathèques, collectivités territoriales… 

Quel que soit le profil, tous s’attachent à développer des actions pérennes sur leur territoire d’intervention en lien avec des acteurs locaux de ces territoires.

Depuis sa création, le RNCAP a pour but de rassembler toutes les structures œuvrant dans le domaine du conte et des arts de la parole.

Le but d’un réseau est aussi de travailler à créer des outils utiles au plus grand nombre et utilisables par tous les adhérents.

Le réseau a ouvert plusieurs pistes de travail à développer dans les domaines du maillage territorial, de l’interdisciplinarité et de la transversalité et de la mutualisation.

Objectifs

 

  • Promouvoir, structurer et professionnaliser la discipline
  • Favoriser un maillage territorial dense des acteurs des arts de la parole
  • Œuvrer à la reconnaissance du Conte et des Arts de la Parole
  • Collecter régulièrement des éléments d’étude
  • Mettre en œuvre des coopérations transversales avec d’autres acteurs des arts de la parole, et solliciter des réseaux culturels ou autres (recherche universitaire, structures socio-éducatives).
  • Promouvoir ses adhérents

Structures adhérentes

  • Programmatrices et/ou organisatrices de manifestations
  • Regroupant des artistes
  • Produisant, Diffusant des artistes associatives ou institutionnelles du Livre et de la Lecture
  • Prenant le Conte et les Arts de la Parole comme objet d’étude
  • Utilisant ces disciplines dans d’autres champs d’activité (social, santé, justice, autres)