Elaborons ensemble le glossaire de l’Art de Conter, de la perspective des structures qui oeuvrent à sa reconnaissance…

Le Ministère de la Culture a suggéré au RNCAP d’élaborer un glossaire propre à l’Art de Conter. Pour aboutir, le Conseil d’Administration a imaginé mettre en ligne sur son blog, un mot chaque semaine de 2024, et ouvrir les commentaires afin que chacun, chacune donne sa définition de ce mot, au regard de l’Art de Conter.

Voici un 3ème mot à définir :

narrateur·ice

2 Commentaires sur “Elaborons ensemble le glossaire de l’Art de Conter, de la perspective des structures qui oeuvrent à sa reconnaissance…

  1. Claire Janon says:

    Il tient et déroule le fil du récit. Il a la charge de ne pas laisser se perdre en route ceux qui l’écoutent. Il n’est qu’une voix, un silence ou un geste : à la différence de ce qui se passe dans le « seul en scène », il ne vient pas sur scène pour qu’on le voit, lui, mais pour faire voir à ceux qui l’écoutent les images de son récit. Il est possible que tout au long d’un récit, le public oublie jusqu’au nom et au visage d’un vrai narrateur.

  2. Colin Crapahute says:

    C’est la voix qui raconte le récit. Parfois c’est un personnage du récit, parfois c’est le conteur ou la conteuse, parfois ce n’est personne en particulier, et souvent, c’est un peu un mélange de tout ça.
    C’est la personnification de la parole, de « l’intéremédiaire » entre la personne qui partage son récit et celle qui l’écoute. C’est une entitée co-construite par le conteur et son public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *